BOSTON > NIAGARA FALLS

Translate

    • 8 juillet 2015: Boston > Fitchburg
      Distance: 81 km (Depuis le début: 499 km)
      Autant sortir de New York est un vrai calvaire, autant sortir de Boston est un pur plaisir, en suivant une piste cyclable tout le long de Charles River. J’avais peur qu’il ne pleuve, finalement juste de gros nuages, qui se sont vite dissipés pour laisser place à un soleil de plomb! Sur la fin je n’avais plus d’eau, je suis arrivé bien assoiffé!
      Je décide d’essayer ma tente pour la première fois du voyage, dans le jardin de mes hôtes. Moins confortable qu’un lit mais ma foi, ça ne m’a pas empêché de dormir comme un bébé!
    • 9 juillet 2015: Fitchburg > Jamaica, VT
      127 km (626 km)
      Sans aucun doute l’étape la plus dure depuis le début!
      Je pars de Fitchburg et entre rapidement dans le New Hampshire. Google Maps me conseillant de prendre une piste forestière, je décide de le faire: bad idea! Terrain plus que mauvais, et surtout une horde de moustique à ma poursuite, impossible donc de s’arrêter pour souffler.
      A peine sorti de la piste qu’un chien échappe au contrôle de son maître et me poursuit pendant 30 secondes horribles, et bien entendu, entre le cycliste avec 30 kg de bagages et le chien, c’est le chien qui va le plus vite… Mais finalement il s’est arrêté… Une belle frayeur!
      Conseillé par mon hôte de la veille, je décide de passer par le Rhododendron State Park: un chemin certes joli, mais me faisant prendre un sacré détour, avec de belles côtes à monter.
      Je suis Connecticut River jusqu’à Brattleboro, où je rentre dans le Vermont. La pluie décide de me rafraîchir sur les 20 derniers km: merci, mais je m’en serais bien passé!
      Après avoir traversé 3 états dans la même journée et parcouru ma plus grande distance à ce jour, j’arrive à Jamaica, où mes efforts sont récompensés par un super repas et des hôtes très chaleureux!
    • 10 juillet 2015: Jamaica > Saratoga Springs, NY
      104 km (730 km)
      Dans le Vermont, tout est vert, même les plaques d’immatriculation!
      Je prends à Jamaica une piste forestière, avec là encore de belles montées. Après 25 km d’efforts, la récompense: 10 km de descente, toujours dans la forêt, en longeant une rivière. Un temps magnifique, et des arbres à perte de vue!
      Je repasse dans l’état de New York, pour un bon bout de temps cette fois, et j’arrive tardivement à Saratoga Springs par des routes très fréquentées.
    • 11 juillet 2015
      Repos
      Je n’avais jamais entendu parler de Saratoga Springs avant mon voyage, mais il se trouve que cette ville est connue pour pas mal de choses.
      Tout d’abord ses sources d’eau (springs), que l’on trouve aux quatre coins de la ville, et qui ont pour particularité d’avoir un goût prononcé en minéraux (un peu comme à Vichy, avec qui Saratoga est d’ailleurs jumelée). Il y a aussi la dance, avec un musée national et un centre pour les représentations (le SPAC, Saratoga Performing Arts Center), et les courses hippiques. En 1777, la bataille de Saratoga, remportée par les Américains, a été un tournant majeur dans la guerre d’indépendance. La ville est enfin connue pour être le lieu probable où les chips ont été inventées.
      Je termine cette journée de repos par une dégustation de bières du monde chez un ami de mon hôte, Sam.
    • 12 juillet 2015: Saratoga Springs > Fort Plain
      90 km (820 km)
      Le Erie Canal a joué un rôle économique très important par le passé dans la région, en permettant un commerce fluvial entre le Lake Erie et l’Hudson River. Un piste cyclable, de revêtement variable selon les endroits (bitume, terre, graviers) a été créée tout le long du canal, entre Albany et Buffalo: le Erie Canal Trail.
      Je rejoints la piste à Amsterdam, et je la suis jusqu’à la fin de la journée. Sur celle-ci, des dizaines de lapins qui attendent le dernier moment pour filer et se cacher dans les buissons.
      Pour la première fois du voyage, je n’ai pas d’endroits prévu où dormir le soir. Je trouve un camping gratuit juste au bord du canal où je décide de m’installer.
    • 13 juillet 2015: Fort Plain > Rome
      91 km (911 km)
      Le réveil au bord du barrage a été assez brumeux! Mais très vite, la journée est devenue horriblement chaude, et le seul moyen pour ne pas se déshydrater est de boire l’eau bouillante de mes gourdes… Pas très agréable!
      A mon arrivée à Rome, je découvre le Fort Stanwix, construit à l’origine pour la Guerre de Sept Ans, et où un mec de l’époque a voulu me voler mon vélo en me menaçant avec son flingue et tout… Mes hôtes Patty et Larry m’emmènent ensuite à un repas de famille, où je crois j’ai mangé pour environ une semaine.
  • 14 juillet 2015: Rome > Syracuse
    72 km (983 km)
    Je quitte Rome en passant devant le cimetière où est enterré Francis Bellamy, l’auteur de la première version du Pledge of Allegiance. Il s’agit d’un serment que les écoliers américains récitent la main sur le cœur devant le drapeau national, et qui s’énonce aujourd’hui ainsi:
    « I pledge allegiance to the flag of the United States of America, and to the republic for which it stands, one nation under God, indivisible, with liberty and justice for all. »
    (« Je jure allégeance au drapeau des Etats-Unis d’Amérique, et à la république qu’il représente, une nation sous Dieu, indivisible, avec liberté et justice pour tous. »)
    Je prends une nouvelle fois le Erie Canal Trail, mais cette fois-ci pas de chance, le mauvais temps l’a rendu boueux… Je me souviendrai de ce « Bastille Day », particulièrement humide!
  • 15 juillet 2015
    Repos
    Mon hôte Karl me fait visiter le campus de Syracuse University, où il a lui même étudié. Comme à Boston, des pelouses immenses et des bâtiments en pierre magnifiques. Nous rentrons ensuite à l’intérieur du Carrier Dome, l’immense gymnase du campus (capacité maximale de 50 000 places), qui accueille des matchs de basket, foot US, lacrosse… C’est d’ailleurs au sein de l’équipe des Syracuse Orange que le joueur NBA Carmelo Anthony a remporté le championnat universitaire de basket en 2003.
  • 16 juillet 2015: Syracuse > Geneva
    100 km (1083 km)
    En partant, je passe devant une réplique de la première « horloge des 24 secondes », utillisée à Syracuse en 1954. Au basket, cette horloge limite la possession du ballon par chaque équipe à 24 secondes avant un shoot, ce qui permet un jeu plus offensif. La réplique décompte 24 secondes en boucle.
    Je passe par la région des Finger Lakes, et suis accueilli à Geneva, à l’extrémité nord du Seneca Lake.
    Fait marquant de la journée: je passe la barre des 1000 km!
  • 17 juillet 2015: Geneva > Le Roy
    91 km (1174 km)
    Je m’arrête un moment à Canandaigua, à l’extrême nord du Canandaigua Lake, où un ponton permet d’accéder à de vieilles « boat-houses ». Le garage est ici résevé au bateau!
    A Le Roy, mon hôte Jesse me parle du Letchworth State Park, situé un peu plus au sud, et qui selon lui vaut le détour. Après le dîner, toute la petite famille monte en voiture en direction du parc, où je découvre des chutes d’eau magnifiques… Merci Jesse!
  • 18 juillet 2015: Le Roy > Buffalo
    87 km (1261 km)
    Déjà en retard au moment de commencer la journée, je suis en plus bloqué dans le centre ville de Le Roy par la parade annuelle! Sympathique à regarder néanmoins!
    L’arrivée à Buffalo se fait par une route ultra fréquentée, aux abords de l’autoroute… Je suis accueilli par Joe et Emmalee, qui sont allés jusqu’en Alaska en vélo, dans un périple de 25 000 km!
  •  19 juillet 2015: Buffalo > Niagara Falls > Buffalo
    76 km (1337 km)
    Puriste dans l’âme, je voulais atteindre les chutes du Niagara en vélo: j’ai donc fais l’aller en longeant Niagara River, et le retour en passant par Grand Island. A mon arrivée, je ne suis pas déçu… Juste incroyable!…
    Ne pouvant laisser mon vélo pour faire les différentes activités proposées, je décide de revenir le lendemain en bus.
    En rentrant, je fais la connaissance d’Agathe et Maëlle, deux françaises en vadrouille dans le nord-est des USA, également hébergées chez Joe et Emmalee! Nous décidons d’aller ensemble aux chutes.
  •  20 juillet 2015
    Visite des chutes du Niagara
    Avant de partir pour les chutes, je me rends dans l’école de Joe, où j’explique à une centaine d’enfants mon périple et ce que je sais de la France. Sur la route, j’ai pu voir à travers les grilles d’un zoo un bison, emblème de la ville de Buffalo.
    Je ne suis pas déçu d’être revenu pour les attractions! Avec Maid of the Mist, on prend un bateau qui nous mène juste aux pieds des chutes: poncho bleu magnifique pour ne pas être trop trempé. Changement de couleur de poncho pour Cave of the Winds, où celui-ci devient relativement inutile, surtout sur le Hurricane Deck!!
    En fin de journée, mes hôtes m’invitent au restaurant, où je goûte mes premières ailes de poulet depuis le départ. Ce plat a été inventée à Buffalo.

    < New York – Boston – Niagara Falls

3 commentaires sur “BOSTON > NIAGARA FALLS

  1. Salut Florent, je vois que les anecdotes commencent, attention après le chien ça peut être l’ours lol
    les paysages sont toujours aussi beau que de verdure
    Tu dois commencer à avoir un bon coup de pédale et la forme va s’améliorer
    aujourd’hui 14 juillet comment célèbres tu notre fête nationale
    amicalement rene

    J'aime

  2. J’espère que les lorsque tu reliras ton blog, ce sera un deuxième voyage qui recommencera. Empile bien tes souvenirs et tous ces bons moments (et les moins bons bien sûr). Je vois que toi aussi tu souffres de la chaleur. Il fait près de 40° en Savoie ces derniers jours. Bonne route. En te lisant je vois que tu maintiens ton programme de 80 kilomètres. Bravo encore pour ta parfaite organisation. A très bien bientôt. Jean-François.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :