MONTANA

Translate
Après Island Park, j’étais sensé partir plein ouest jusqu’en Oregon. Un de mes hôtes dans le Dakota du Sud m’a dit qu’en faisant cela, j’allais traverser une grande étendue de désert dans l’Idaho. Après réflexion, j’ai décidé que le désert dans le Dakota du Sud et le Wyoming m’avait amplement suffit. Je fais donc un petit détour vers le Nord en traversant le Montana, sur les traces de Lewis et Clark, les deux fameux explorateurs.

  • 6 octobre 2015: Island Park > Virginia City, MT
    Distance: 137 km (Depuis le début: 5403 km)
    Je repasse la frontière Idaho-Montana, et je fais un petit détour par Earthquake Lake.
    Le 17 août 1959, un séisme de magnitude 7,3 se produit au niveau d’une faille le long d’Hebgen Lake. Le niveau de ce lac s’affaisse brutalment de 7 mètres, créant une vague qui passe au dessus du barrage situé au nord du lac, et créant ainsi un nouveau lac: Earthquake Lake. 26 personnes ont perdu la vie ce jour là.
    Voulant absolument franchir un col avant la nuit, je bats finalement mon record de distance de 6 km.
  • 7 octobre 2015: Virginia City > Badger Pass
    125 km (5528 km)
    Je traverse Virginia City et Nevada City, deux petites villes qui ont connu une certaine prospérité à l’époque des chercheurs d’or. Arrivé à Dillon, où j’avais prévu de m’arrêter, je décide finalement de franchir le col avant la nuit. Sauf qu’en haut, il n’y a rien: un camping improvisé s’impose! 
  • 8 octobre 2015: Badger Pass > May Creek Campground
    108 km (5636 km)
    Dans la matinée, je passe péniblement le Big Hole Pass, mes jambes étant complètement HS après ces deux longues journées. Et dans la descente: vent de face…
    Peu avant la nuit, je vais voir le Big Hole National Battlefield. En 1877, ayant refusé un traité qui les aurait contraints à rester parqués dans des réserves dans l’Idaho, la tribu indienne des « Nez Perce » fuit vers le Nord. Elle est rattrapée par les troupes du Colonel Gibbon, qui décide de surprendre le campement au petit matin du 9 août. A la suite de cette bataille, la tribu a dû se rendre.
  • 9 octobre 2015: May Creek Campground > Hamilton
    95 km (5731 km)
    Je traverse Beaverhead National Forest, et je prends le même chemin qu’avaient emprunté il y a près de 140 ans les « Nez Perce » et les forces du colonel Gibbon. Une belle montée jusqu’au Gibbon’s Pass, suivie d’une des descentes les plus funs de ma vie! Dommage que mon vélo ne soit pas plus amorti…
    Je descends la vallée de Bitterroot River, et je me dis que j’ai bien fait de faire ce détour dans le Montana: les paysages d’automne sont juste exceptionnels!  
  • 10 octobre 2015: Hamilton > Missoula
    85 km (5816 km)
    Je termine ma traversée du Montana en arrivant à Missoula. J’ai suivi une piste cyclable toute la journée, sauf à la fin où, pas le choix, il faut rouler sur une autoroute bien fréquentée… Les Américains aiment bien passer du tout au tout!
  • 11 et 12 octobre 2015
    Repos
    Je visite Missoula qui est vraiment une ville cool, il n’y a pas d’autre mot. Les gens sont sympas, il y a plein de vélos dans les rues, lesquelles sont colorées par les feuilles d’automne et par le « street art » sur les murs. Le campus de l’Université est magnifique, avec partout un rappel du logo de l’équipe locale: les Grizzlies.
    Comment aller à Missoula sans faire un tour du côté d’Adventure Cycling Association? Celle-ci met à disposition des cartes connues de tous les voyageurs en vélo à travers les USA (quelles routes prendre, où sont les campings, etc.) et son QG est ici, à Missoula. Ce qu’on m’avait dit s’est révélé exact: tout voyageur à vélo qui se présente au magasin a droit à une glace gratuite et sa photo sur le mur!

< Mount Rushmore – Yellowstone National Park – Oregon

%d blogueurs aiment cette page :