MOUNT RUSHMORE > GRAND TETON

Translate

  • 23 septembre 2015: Oreville Campground > Crazy Horse Memorial > Edgemont
    Distance: 94 km (Depuis le début: 4333 km)
    Je me réveille dans un brouillard total, avec une température très fraîche comparée à celle des jours précédents. Je pars motivé pour aller voir le Crazy Horse Memorial.
    Un peu en réponse au Mont Rushmore juste à côté, les Indiens Lakotas ont demandé à Korczak Ziółkowski, un sculpteur américain d’origine polonaise, de rendre hommage à un grand chef de leur tribu, Crazy Horse, en le représentant sur son cheval pointant l’horizon. C’est celui-ci qui avait battu Custer à Little Bighorn en 1876. Les travaux ont commencé en 1948 et peinent à avancer, en particulier pour des raisons financières. En effet, le site ne reçoit pas de subventions de l’Etat. Comme le rappelle un panneau à l’entrée, ce sont les visiteurs payant leur ticket qui permettent la réalisation du projet. Une fois terminée, ce sera la plus grande sculpture du monde: 195 m de longueur pour 172 m de hauteur.
    Bref tout ça pour dire qu’il y avait trop de brouillard donc impossible de le voir… Dommage!
    Je descends les Black Hills par le Georges S. Mickelson Trail et j’arrive à Edgemont où je suis logé dans un ranch. Les propriétaires y dressent des chevaux et j’ai même pu en monter un!
  • 24 septembre 2015: Edgemont > Lusk, WY
    107 km (4440 km)
    Enfin je sors du Dakota du Sud pour rentrer dans le Wyoming. Moi qui pensais qu’une fois les Black Hills passées, l’été caniculaire serait définitivement terminé, je me suis bien trompé! Le Wyoming ressemble plus à la savane africaine qu’aux forêts des Rocheuses… On croise même sur le bord des routes des pronghorns, sortes d’antilopes à l’américaine.
  • 25 septembre 2015: Lusk > Douglas
    101 km (4541 km)
    Toute la journée je suis une route très fréquentée au milieu de ce désert. Par 38°C et au milieu de nulle part, il faut vraiment attention à avoir assez d’eau!
  • 26 septembre: Douglas > Casper
    104 km (4645 km)
    Le Wyoming n’aura pas mis longtemps à me gonfler. En plus du désert et de la chaleur, j’ai eu droit à un vent de face toute la journée. Résultat: 2 heures de vélo de plus que la veille alors que la distance était à peu près la même… Heureusement que les pronghorns sont là pour remonter le moral!
  • 27 et 28 septembre 2015
    Repos
    Après ces derniers jours intenses, je profite de la générosité de mes hôtes pour un peu lever le pied. Ceux-ci m’ont emmené sur les hauteurs de Casper, où le type de végétation change radicalement!

  • 29 septembre 2015: Casper > Moneta
    130 km (4775 km)
    A peine sorti de Casper que les paysages désertiques réapparaissent… Personne, personne. La nuit tombant, je demande à la seule maison sur le bord de la route si je peux planter ma tente dans le jardin. Une femme sort avec un fusil de chasse et me dit que je n’ai rien à faire sur son terrain. Sympa, merci, le bord de la route c’est bien aussi.
  • 30 septembre 2015: Moneta > Morton
    124 km (4899 km)
    Mis à part le joli lac de Shoshoni, les paysages ne changent guère par rapport au jour précédent et à ceux d’avant. Je plante ma tente sur une aire de repos après Morton.
  • 1er octobre 2015: Morton > Falls Campground
    105 km (5004 km)
    Enfin les paysages changent! On le sent, les montagnes ne sont pas loin!! Les falaises ressemblent par moments aux Badlands du Dakota du Sud. Je passe la barre des 5000 km en rentrant dans Shoshone National Forest, et je trouve un camping gratuit. Pour la première fois, je fais la connaissance des « Bear Boxes », grandes boîtes en métal dans lesquelles il est impératif de placer sa nourriture et tout autre produit odorant, sans quoi un ours ayant la dalle pourrait venir vous faire un petit coucou pendant la nuit… 

< Mount Rushmore – Yellowstone National Park – Oregon

%d blogueurs aiment cette page :