PORTLAND

Translate
du 22 au 24 octobre 2015: visite de Portland
Encore plus cool que Missoula? Oui, c’est bien possible!
Tout dans cette ville de 500 000 habitants respire le bon sens et la joie de vivre: les gens, les rues, les parcs, l’art (omniprésent)… On trouve des pistes cyclables absolument partout, et le réseau de transports en commun est très développé.
La ville a plusieurs surnoms, notamment « bridge town » (pour son nombre impressionnant de ponts traversant Willamette River) et « rip city » (en référence à l’équipe de basket locale, les Trailblazers, voir l’explication complète).
A l’est se trouvent majoritairement de beaux quartiers résidentiels, riches en arbres et en couleurs. J’y ai trouvé de nombreux panneaux en soutien au candidat à l’investiture démocrate, Bernie Sanders, allant bien avec l’état d’esprit général!
A l’ouest, le Washington Park comporte plusieurs points d’intérêt, notamment l’Oregon Zoo et le Rose Garden (la rose est l’emblème de la ville). On peut monter jusqu’à la Pittock Mansion, belle villa ayant appartenu à un riche entrepreneur de Portland, et avoir une vue panoramique. Pour ce faire, il faut traverser une forêt composée d’espèces du monde entier, l’Hoyt Arboretum.
Le centre ville n’a pas le côté oppressant des buildings new-yorkais. Les voitures laissent systématiquement traverser les piétons (même quand les piétons ne veulent pas traverser d’ailleurs). Une des attractions est le Powell’s City of Books, la plus grande librairie indépendante de neuf et d’occasion du monde (elle le revendique en tout cas, mais c’est vrai qu’elle est assez gigantesque!).
Enfin comment parler de Portland sans évoquer son Saturday Market, un grand marché d’artisanat et de restauration, se tenant tous les week-ends de mars à Noël, le long de la rivière. Mais à côté de la foire bio de La Farlède, ça reste du pipi de chat!

< Mount Rushmore – Yellowstone National Park – Oregon

%d blogueurs aiment cette page :