SAN FRANCISCO

Translate

  • 13 novembre 2015
    Je décide de prendre un jour de repos avant de visiter San Francisco et ses environs. Cette journée ne fut malheureusement pas émotionnellement de tout repos, avec l’annonce des attentas… Le hasard a fait que j’ai appris la nouvelle après avoir regardé un épisode de la série Homeland, qui traite justement du développement du terrorisme depuis la 11 septembre…
    Le lendemain, un rassemblement était organisé au Yerba Buena Gardens de San Francisco pour rendre hommage aux victimes. Plusieurs centaines de personnes, françaises mais pas seulement, étaient présentes.
    P1030159
  • du 14 au 20 novembre 2015: visite de San Francisco, Oakland et Berkeley
    La baie de San Francisco est une région vaste et très peuplée. A l’Ouest se trouve San Francisco, et, de l’autre côté, plusieurs villes comme Oakland, Berkeley, ou Alameda, où j’étais logé. Pour passer d’un côté à l’autre de la baie, un système de ferrys existe, mais il est onéreux et pas très pratique. L’autre moyen est d’utiliser le BART (Bay Area Rapid Transit), une sorte de métro faisant la jonction Est-Ouest.
    Le Chinatown de San Francisco est sans doute le plus grand que j’ai vu depuis le début (chaque ville ayant son Chinatown). Des milliers de personnes se pressent dans les rues, à la recherche de prix plus bas qu’ailleurs. Depuis The Embarcadero jusqu’au Palais des Beaux Arts, les pontons, autrefois occupés par les pêcheurs ou par l’armée, sont un vrai nid à touristes. Le Golden Gate ParkCentral Park de San Francisco, s’étend sur plus de 5 km. On y trouve l’Académie des Sciences, le de Young Museum, ou encore un jardin japonais. Enfin, comment parler de San Francisco sans évoquer ses transports en commun, et notamment ses mythiques cable cars, à l’assaut des pentes vertigineuses de la ville.
    Le prix des loyers ayant explosé ces dernières années, on croise malheureusement à chaque coin de rue des dizaines de homeless (SDF). Un gros contraste entre la richesse apparente de la ville, et la réalité du quotidien.
    Oakland est une ville plus petite et agréable, malgré sa très mauvaise réputation (les gens y ont, il faut bien le dire, la gâchette facile). Elle est l’antre des champions NBA en titre, les Golden State Warriors.
    Berkeley est connue pour sa prestigieuse Université. Je l’ai visitée deux jours avant le « choc » contre l’ennemi juré de Stanford en football américain. Tout le campus était en effervescence!

< Oregon – San Francisco – Los Angeles – San Diego

%d blogueurs aiment cette page :